Understanding sexual and gender minority substance use through latent profiles of ecological systems

Spread the love

Subst Abus. 2021 Oct 19:1-9. doi: 10.1080/08897077.2021.1986769. Online ahead of print.

ABSTRACT

Background: Whereas the increased use of substances in sexual and gender minority (SGM) samples has been well documented, further person-centered analyses are necessary to better understand the unique profiles of SGM individuals and substance use. Methods: Utilizing a sample of 1,852 SGM emerging adults (Mage = 23.31) recruited via Prolific, a latent profile analysis was conducted to determine profiles of ecological systems using self-esteem, hope for the future, minority group connection, and a history of childhood adverse experiences. These profiles were then used to explore intergroup differences in the use of substances (alcohol, cannabis, prescription opioids, hallucinogens, heroin, tobacco, and amphetamines). Results: Four profiles were identified in this sample: (1) moderate with low self-esteem (47.8%), (2) connected with low adversity (30.9%), (3) moderate with high self-esteem (11.5%), and (4) disconnected with adversity (9.7%). Significant differences between profiles in the frequency of use were found in all substances except for cannabis and hallucinogens. Of note, participants in the connected with low adversity profile reported significantly more frequent alcohol use (M = 3.30) compared to the disconnected with adversity (M = 2.89) and the moderate with low self-esteem (M = 2.96) profiles. Additionally, the disconnected with adversity profile reported significantly more frequent tobacco use (M = 1.99) compared to all other profiles. Conclusion: With a majority of the sample fitting profiles marked by mental health concerns, the present study indicates the need to identify and address risk and protective factors for SGM emerging adults’ substance use and highlights differences within the larger SGM community. Implications for improving mental health are described.

PMID:34666639 | DOI:10.1080/08897077.2021.1986769


Source: ncbi 2

Partage le savoir

L’article Understanding sexual and gender minority substance use through latent profiles of ecological systems est apparu en premier sur .

Schaka

Related Posts

Dose-Related Inhibition of Capsaicin Responses by Cannabinoids CBG, CBD, THC and their Combination in Cultured Sensory Neurons

Aurora Cannabis Launches Genetics Licensing Business

Aurora Cannabis Launches Genetics Licensing Business

Steep Hill Announces Expansion to Illinois

Thompson Duke Industrial Secures Another Patent for Cannabis Oil Vaporizer Device Filling Equipment

Signez la pétition !!!

 

846 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories