Symptomatology and neurocognition among first-episode psychosis patients with and without cannabis use in the three months prior to first hospitalization.

Spread the love
Related Articles

Symptomatology and neurocognition among first-episode psychosis patients with and without cannabis use in the three months prior to first hospitalization.

Schizophr Res. 2021 Jan 09;228:83-88

Authors: Pope LG, Manseau MW, Kelley ME, Compton MT

Abstract
OBJECTIVE: The nature of associations between recent cannabis use and negative symptoms, positive symptoms, and neurocognitive deficits remains unclear. In a relatively large sample of well-characterized patients with first-episode psychosis, we hypothesized that, compared to first-episode patients without cannabis use in the three months prior to first hospitalization, those having used cannabis would have lesser negative symptoms, greater positive symptoms, and no differences in cognitive functioning. Dose-response relationships were also examined.
METHODS: Between 2008 and 2013, 247 first-episode psychosis patients were assessed during their hospitalization at one of six participating inpatient psychiatric units. Measures included the Longitudinal Substance Use Recall for 12 Weeks instrument, the Scale for the Assessment of Negative Symptoms, the Scale for the Assessment of Positive Symptoms, and the MATRICS Consensus Cognitive Battery (MCCB).
RESULTS: Anhedonia-asociality was significantly lower among those using cannabis in the past three months (10.7±4.6 v. 12.1±4.4, p=.023). Delusions were more severe among those having used cannabis (19.3±8.4 v. 15.9±9.1, p=.005), as was bizarre behavior (p=.01). There were no significant differences between those using and not using cannabis across nine MCCB measures. Correlations between the « dose » of cannabis and all of these measures were not significant.
CONCLUSIONS: Compared to those without cannabis use, those who use cannabis in recent months have lesser anhedonia-asociality, greater delusion and bizarre behavior severity, and no significant differences in neurocognition. Such characterizations could shed light on subgroups of individuals with first-episode psychosis, as well as risk factors for cannabis use in the early course of these disorders.

PMID: 33434738 [PubMed – as supplied by publisher]


Source: ncbi 2

Partage le savoir

L’article Symptomatology and neurocognition among first-episode psychosis patients with and without cannabis use in the three months prior to first hospitalization. est apparu en premier sur .

Schaka

Related Posts

Amazon Trumpets Support for Cannabis Industry: Week in Review

Maternal Cannabis Use in the Perinatal Period: Data From the Pregnancy Risk Assessment Monitoring System Marijuana Supplement, 2016-2018

Marijuana use and perinatal outcomes in obstetric patients at a safety net hospital

The Current and Potential Application of Medicinal Cannabis Products in Dentistry

Signez la pétition !!!

 

846 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories