Canada : des amendes d’un million de dollars pour des pesticides dans le cannabis

Canada : des amendes d’un million de dollars pour des pesticides dans le cannabis

Spread the love

Au Canada, des entreprises de cannabis thérapeutique, poursuivies pour avoir utilisé dans leurs cultures des pesticides interdits sur le marché, risquent désormais d’écoper d’amendes allant jusqu’à un million de dollars. Certaines entreprises auraient aspergé leurs plants de cannabis avec le pesticide myclobutanil, malgré son interdiction par l’Etat. [© ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP] Ces produits chimiques peuvent avoir des effets désastreux sur la santé des consommateurs. C’est une enquête du quotidien The Globe and Mail qui, en 2017, avait dénoncé de tels agissements frauduleux. Non seulement les industries auraient délibérément utilisé des produits chimiques bannis du marché, mais les autorités canadiennes elles-mêmes n’auraient pas effectué tous les tests nécessaires pour s’assurer qu’il n’y en avait pas. L’origine du scoop ? Un ancien salarié de Mettrum Ltd., une société de marijuana médicinale, qui avait révélé avoir vu des employés asperger régulièrement des plants du pesticide myclobutanil (prohibé en France depuis novembre 2015), malgré son interdiction par l’Etat. Selon lui, les produits toxiques en question étaient cachés dans les locaux de l’entreprise dès qu’une inspection sanitaire avait lieu. L’enquête menée en parallèle par The Globe a révélé de nombreux cas similaires dans d’autres compagnies spécialisées. La justice s’était alors emparée de l’affaire. Une drogue douce qui fait des séquellesAu vu des investigations, l’emploi de pesticides non autorisés pour cultiver des plants de marijuana à usage médicical serait beaucoup plus répandu que ce que le gouvernement canadien anticipait. Résultats : de lourdes conséquences sur la santé des consommateurs, à commencer par les patients qui utilisent la drogue douce pour soulager les douleurs (perte de poids, nausées, douleurs abdominales…). D’après le ministère de la Santé, les entreprises concernées pourraient ainsi se voir contraintes, dès cette semaine, de payer chacune un million de dollars d’indemnités aux victimes – sous peine de voir leur licence suspendue ou révoquée. Des sommes d’autant plus lourdes que le marché du cannabis prend de l’ampleur au Canada. Quatre ans après avoir légalisé le commerce de marijuana à visée thérapeutique, le pays va en effet autoriser le cannabis à usage récréatif dès l’été prochain – à l’instar de plusieurs Etats aux Etats-Unis (Californie, Colorado, Washington, Oregon, Alaska…). Source: cnewsmatin.fr

View the

Schaka

Related Posts

Flora Growth Enters Cannabis Beverage Market Through Licensing Agreement With Tonino Lamborghini

Unionized Budtender Gets Job Back

Topical Cannabinoids for Treating Chemotherapy-Induced Neuropathy: A Case Series

Efficacy and safety of therapeutic use of cannabis derivatives and their synthetic analogs: Overview of systematic reviews

Signez la pétition !!!

 

846 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories