Police Stops and Adolescent Substance Use: Findings From the United Kingdom Millennium Cohort Study

Spread the love

J Adolesc Health. 2021 Oct 15:S1054-139X(21)00441-9. doi: 10.1016/j.jadohealth.2021.08.024. Online ahead of print.

ABSTRACT

PURPOSE: The aim of this study is to investigate associations between police stops and adolescent substance use among a large, representative sample of adolescents in the United Kingdom (UK).

METHODS: Data from the three most recent sweeps of the UK Millennium Cohort Study, a nationally representative contemporary birth cohort of children born in the UK between September 2000 and January 2002, were analyzed in 2021 (N = 10,345). Lifetime police stops are assessed at age 14 (Sweep 6, 2015) and a diverse set of adolescent substance use behaviors are assessed at age 17 (Sweep 7, 2018). Weights are used to account for sample design and multiple imputation for missing data.

RESULTS: Youth experiencing police stops by the age of 14 (14.72%) reported significantly higher engagement in substance use behaviors at age 17, including frequent binge drinking (adjusted relative risk ratio [ARRR] = 3.56, confidence interval [CI] = 2.80-4.03), cigarette use (ARRR = 3.97, CI = 3.26-4.84), e-cigarette use (ARRR = 2.22, CI = 1.69-2.93), cannabis use (ARRR = 3.63, CI = 2.88-4.57), and illicit drug use (adjusted incidence rate ratio = 3.06, CI = 2.45-3.81). Ancillary analyses revealed that findings linking police stops to substance use emerge across distinct stop features (e.g., questioned vs. warned), following adjustment for substance use at age 14, and when examining substance use initiation after the age of 14.

CONCLUSIONS: Police officers should be trained to effectively communicate and interact with youth to mitigate adverse sequelae of stops. Youth may also benefit from mental health and substance use screenings as well as counseling care following these events.

PMID:34663535 | DOI:10.1016/j.jadohealth.2021.08.024


Source: ncbi 2

Partage le savoir

L’article Police Stops and Adolescent Substance Use: Findings From the United Kingdom Millennium Cohort Study est apparu en premier sur .

Schaka

Related Posts

Data-Enriched Edible Pharmaceuticals (DEEP) with Bespoke Design, Dose and Drug Release

Major Phytocannabinoids and Their Related Compounds: Should We Only Search for Drugs That Act on Cannabinoid Receptors?

Polysaccharide Cryogels Containing beta-Cyclodextrin for the Delivery of Cannabidiol

Cannabidiol Induces Cell Death in Human Lung Cancer Cells and Cancer Stem Cells

Signez la pétition !!!

 

846 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories