Clinical Practice Guideline on Pharmacological and Psychological management of adult patients with Schizophrenia Spectrum Disorders and a comorbid substance use

Spread the love

Adicciones. 2021 Mar 11;0(0):1504. doi: 10.20882/adicciones.1504. Online ahead of print.

ABSTRACT

Although correct diagnosis and management of patients with schizophrenia and a comorbid substance use disorder (SUD) would determine a decrease in morbidity and mortality in these patients, development of efficient therapeutic strategies is still pending. We present recommendations on the pharmacological and psychological management of these patients following the ‘PICO’ structure (Patient-Intervention-Comparison-Outcomes). Evaluation of the quality of studies and summary of the evidence for each question was performed following the recommendations of the GRADE (Grading of Recommendations, Assessment, Development and Evaluation) working group. Our results suggest: 1) In patients with schizophrenia and cannabis use disorder, it is not possible to recommend one antipsychotic drug over another (between olanzapine, risperidone or haloperidol) for improving psychotic symptoms, reducing cannabis use, or improving pragmatic variables (weak recommendation). Clozapine cannot be recommended to reduce cannabis use (weak recommendation). 2) In patients with schizophrenia and cocaine use disorder we recommend haloperidol over olanzapine to reduce craving (moderate recommendation), and olanzapine over haloperidol to improve motor side effects in these patients (moderate recommendation). 3) In patients with schizophrenia and alcohol use disorder while naltrexone is recommended to reduce alcohol use (in terms of reducing alcohol craving) (weak recommendation), there is insufficient evidence to make any recommendation on the use of adjuvant acamprosate (weak recommendation). 4) In patients with schizophrenia and nicotine use disorder, adjuvant bupropion and varenicline are recommended for reducing nicotine use and nicotine abstinence (strong/moderate recommendation). 5) In patients with schizophrenia and polydrug use disorder, second-generation over first-generation antipsychotic drugs and olanzapine over other second-generation antipsychotics are recommended to improve psychotic symptoms (moderate/weak recommendation).

PMID:33768260 | DOI:10.20882/adicciones.1504


Source: ncbi 2

Partage le savoir

L’article Clinical Practice Guideline on Pharmacological and Psychological management of adult patients with Schizophrenia Spectrum Disorders and a comorbid substance use est apparu en premier sur .

Schaka

Related Posts

Evaluation of substrate composition and exogenous hormone application on vegetative propagule rooting success of essential oil hemp (Cannabis sativa L.)

Cannabis Business Law Firm Bianchi & Brandt Adds Social Media Coordinator to Growing Team

Cannabis and Autoimmunity: Possible Mechanisms of Action

« Joe Exotic » surfe sur la vague du Delta-8

Signez la pétition !!!

 

845 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories