Flying below the Radar: Psychoactive Drug Use among Young Male Construction Workers in Sydney, Australia

Spread the love

Subst Use Misuse. 2021 Mar 23:1-10. doi: 10.1080/10826084.2021.1892139. Online ahead of print.

ABSTRACT

Background: Globally, there is growing concern regarding workers’ illicit drug use and its implications for health and workplace safety. Young workers in male-dominated industries, such as construction, may be more susceptible to illicit drug use, risky drinking and its associated harms.Purpose/objectives: To investigate drug use and perceptions of risk among male construction workers, drawing comparisons between workers under 25 years with older age groups.Methods: Workers in Sydney, Australia (N = 511) completed a survey measuring past year illicit drug and alcohol use, psychological distress and perceptions of drug-related risks to health and safety. Prevalence in the total sample was compared with national estimates, and differences between younger and older survey respondents were examined using logistic regression models.Results: Survey respondents’ cocaine, meth/amphetamine and cannabis use was significantly higher than estimates of male employees nationally (OR = 6.60, 3.58, 1.61, respectively). Young workers ≤24 were more likely to frequently use illicit drugs, drink heavily, and report psychological distress than those aged 35+. Workers ≤24 were least likely to perceive that drug use posed high risks to health or safety when compared with 25-34 and 35+ age groups.Conclusions/importance: The findings highlight the high prevalence of illicit drug use amongst young construction workers, representing threats to workplace safety even if used outside work hours. Greater emphasis on potential adverse effects of alcohol and drug use and closer examination of contributory workplace factors are required. These findings have practical implications to inform occupational health and safety programs and interventions in high-risk workplaces.

PMID:33754938 | DOI:10.1080/10826084.2021.1892139


Source: ncbi 2

Partage le savoir

L’article Flying below the Radar: Psychoactive Drug Use among Young Male Construction Workers in Sydney, Australia est apparu en premier sur .

Schaka

Related Posts

Connecticut Makes Headway on Cannabis Legalization (Sort Of): Week in Review

Detectability of cannabinoids in the serum samples of cannabis users: Indicators of recent cannabis use? A follow-up study

Cannabidiol-induced toxicity: who is the culprit?

325 patients sur 3000 ont été inclus dans l’expérimentation du cannabis médical

Signez la pétition !!!

 

842 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories