USA L’usine à shit explose: 11 pompiers blessés

Spread the love

L’actualité du jour sur Le Cannabiste ce sont des images très impressionnantes venues de Los Angeles Californie USA. Un bâtiment qui hébergeait une usine d’huile de Hasch aurait été le point de départ d’un incendie tout à fait majeur en  plein centre ville.

Le laboratoire a fini par exploser au moment où plusieurs soldats du feu intervenaient en passant par l’échelle. Une énorme boule de feu a alors surpris les secouristes, blessant accidentellement 11 pompiers dont 3 grièvement. Extraction et dérives, sont sur Le Cannabiste.

* * *

C’est une information qui a été repérée en tout premier dans la presse par Nabyla Chafi, notre correspondante au Canada. La scène se déroule en plein coeur de Los Angeles, sur la côte Ouest des États Unis, dans le quartier de Little Tokyo: ‘Downtown’.

 

 

L’incendie puis l’explosion de cette usine a shit en plein centre ville, a provoqué un émoi sans précédent. Il s’agissait selon la presse d’une entreprise de fabrication d’huile de haschich.

* * *

Souvenez-vous à Toulouse la même chose s’est produite l’an dernier. En cause ce serait le butane que l’on utilise dans la fabrication du Butane Hash Oil: le BHO

 

#Concentrés

Les Cannabistes sont principalement, une bande d’amoureux de la fleur. Ils la font pousser, la coupent la sèchent et la plupart du temps, la consomment en inhalant la fumée sous la forme de cigarettes.

* * *

Et puis chez nous manifestement, il y a les amateurs de Haschich, c’est du Cannabis concentré. On parle de résine, extraite mécaniquement depuis les fameuses fleurs.

Voici en général, comment les Marocains procèdent pour son extraction depuis les années 70. 

 

 

* * *

Il existe différentes méthodes pour extraire la résine de la plante. La plupart de celles que nous connaissons sont mécaniques, d’autres impliquent de l’eau et du froid simultanément.

 

Le Maître Haschichin expatrié aux USA : Frenchy Cannoli

#Dab

Modernité oblige, de nouveaux usages du Cannabis en concentré se sont répandus de nos jours, en majorité aux USA. Principalement la cigarette électronique et le Dab permettent de consommer des résines en vaporisation.

* * *

Le Butane est généralement employé comme solvant dans l’obtention de ces résines, en cause: la qualité gustative des produits obtenus selon les amateurs.

Très prisée par les patients, c’est aussi une méthode de consommation de celles et ceux pour qui le tabac et la combustion ne sont rien. Prenez par exemple pour cette Mami Cannabis, qui ‘Dabbe’ Joyeusement son BHO sur les réseaux sociaux.

 

 

#DTLA

Les Américains sont friands d’acronymes et d’initiales comme : Down Town Los Angeles, ou bien encore BHO pour Butane Hash Oil.

Selon KTLA la chaîne d’information de l’état, c’est depuis un atelier de transformation d’un grossiste en huile de Cannabis que l’incendie s’est propagé ensuite aux bâtiments voisins.

 

 

L’entreprise en cause, le fabricant Smoke Tokes dont l’atelier a été entièrement détruit par l’incendie va probablement devoir répondre devant la justice, une enquête criminelle a été initiée par la police de l’état en coopération avec le département fédéral des Alcools et des Armes à feu.

  • Pas de license commerciale d’exploitation de ses locaux
  • Il serait illégal de produire de l’huile de haschich en centre ville
  • L’atelier n’avait pas été approuvé par les services de sécurité incendie de la ville

Le site officiel du fabricant SMOKE TOKE pointé du doigt aujourd’hui

Capture d’écran Smoke Tokes – Tous droits réservés

Il en ressort une série d’images dignes d’un film à gros budget. Une partie de l’équipement des pompiers a littéralement fondu au contact de cette boule de feu, lors de l’explosion. Voici les images sélectionnées par CBS. (Anglais non sous titré)

 

Des images incroyables

 

#Polémique

Et si le Cannabis n’avait rien à voir là dedans?

C’est en tout cas l’avis de l’influenceur Cannabis Encyclopedia sur Instagram. Selon ce chroniqueur indépendant, il s’agit en fait d’un accident lié à la présence massive de gaz explosifs pour les industries de la vape et de la e-cigarette.

Le blog passe en revue les échoppes des grossistes dans la rue de l’incident à l’aide de Google Maps. On y voit de nombreuses entreprises de gros autour de la e-cigarette. Mais il ne serait pas dit que le Cannabis, ait finalement grand chose à y voir. (Anglais non sous titré)

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

In most coverage being reported by the news media, the business at the main address of this incident (Smoke Tokes) is being referred to as (alternately) a “cannabis facility”, a “butane hash oil supplier” and a “butane hash oil manufacturer supplier”, none of which is accurate. This business, like basically every business on that city block is a Smoke Shop wholesaler, selling wholesale smoking accessories such as glass pipes, bongs, lighters, and yes, lighter fluid. All initial reports said that the fire started as any normal structure fire and then there was a massive flash explosion, which is what resulted in the terrible injuries to firefighters and the general melee that followed. So, timeline: fire starts (investigation active, who knows? Maybe some dipshit WAS running a lab with a smoke shop as a front… none of that is known yet) —> fire reaches stockpiles of lighter fluid or other solvents such as terpenes in one of the businesses —> massive flash explosion Why is this being linked to the cannabis industry and reported as a “cannabis facility”? Why is this representative or related to regulated cannabis concentrate production in any way, shape or form? The fact is: this business and the others sharing the building and many others in this area are just like any other smoke shop in the world, except that because they are wholesalers to smaller smoke shop businesses, they hold more inventory at any given time and therefore pose a greater risk of possible accelerants if a fire starts via any means. Regulated cannabis labs are held to higher standards than similar agricultural and industrial businesses with their safety. To draw any kind of correlation between this unfortunate incident and the production of “butane hash oil” or to the cannabis industry in ANY way is irresponsible at this stage while a full investigation is still pending. #dtla #dtlaexplosion #dtlafire

Une publication partagée par Ry Prichard (@cannabisencyclopedia) le 18 Mai 2020 à 12 :11 PDT

#The shit hits the fan*

*la merde a atteint le ventilateur

Los Angeles aujourd’hui c’est 70% de commerces liés au Cannabis qui se trouvent dans l’illégalité. En cause: un chantier de régulation inachevé. Les licences ne sont plus attribuées mais pourtant les ouvertures de commerces se multiplient dans ce secteur.

 

Illustration Los Angeles – Image L.A. Dispensaries @ FB Tous droits réservés

 

Sur les 1000 dispensaires ouverts constatés, seuls 300 sont réellement dans la légalité, d’après les spécialistes locaux.

Une véritable régulation, pleine et entière, basée sur des lois fédérales, pourrait in fine garantir la liberté et la sécurité de tous autour de cette industrie. À en juger par les conséquences, il ne fait plus aucun doute là dessus.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : KTLA5 /// CBS /// Instagram

Remerciement spécial : Julien de Botafarm, Nabyla Chafi Unlimited

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 


Source: lecannabist

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :