Le Liban légalise la production de Cannabis Médical

Spread the love

Les parlementaires libanais Réunis exceptionnellement au Palais de l’UNESCO ont adopté le projet de loi légalisant la culture du Cannabis à usage médical dans le pays. Une décision motivée exclusivement par des raisons économiques.

Si on était Québécois à la rédaction, on pourrait dire en titre : ‘Les Libanais ont fini de tourner autour du Pot’. Mais exceptionnellement, c’est moins le vert qui est à l’ordre du jour, que le rouge sur Le Cannabiste, en raison de la couleur si particulière du haschich Libanais des récoltes tardives.

Le Liban légalise la beuh et nous et nous et nous?

* * *

#Or Vert

Perle moyen-orientale de la Francophonie, le Liban petit pays au passé luxueux, n’a jamais réussi à se remettre de la guerre civile qui l’a déchiré pendant 15 longues années.

Crise économique, crise politique, crise de confiance. Le pays n’est sorti d’une crise géopolitique majeure que pour se replonger dans une crise économique interminable, le confinant à une lente agonie. Quelques images bavardes à ce sujet :



Sur fond de corruption et d’économie en berne, la crise du COVID a précipité le vote de la majorité au parlement ce 21 Avril 2020. Il  sera désormais possible aux exploitants de produire de l’herbe et sans doute du haschich à usage médical à la suite du vote de cette loi.

Peu de précisions ont fuité et on tâchera de revenir en détail sur les différents aspects de cette loi, après sa publication au JO libanais, mais sur le principe c’est voté!

 

 

L’étude du cabinet McKinsey qui avait servi de référence à ce projet tablait au minimum sur 1 Milliard de Dollars de budget annuel pour les ventes de ce produit. Le Ministre de l’économie au moment du projet :Raëd Khoury, estimait le volume réel de ce marché à 4 milliards de dollars. 

#Dystopie

Pour le peuple Libanais en quête de justice et d’équité cette loi accompagnée d’une série de mesures anti corruption, ouvre la voie vers un pays plus tolérant et moins dogmatique. Des manifestations populaires l’ont salué en dépit du confinement général.

 

Capture d’écran Le Point – Tous droits réservés

* * *

 

Cette loi sur le Cannabis médical au Liban, c’est en réalité une légalisation qui ne dit pas son nom. Pas plus tard que la semaine dernière 25 tonnes faisaient la Une. Et du jour au lendemain il va falloir expliquer que le même produit, fabriqué par les mêmes personnes, au même endroit, ça n’est pas du stup mais un médicament. Question d’angle.

 

Retrouvez sur le même sujet

 

Alors que chez les fromages qui puent, les forces de l’ordre essuient quotidiennement des tirs mortiers, la logique de la prohibition et sa répression sans limites font déjà entrevoir des scénarios proches du film de luc Besson ‘Banlieue 13’. A l’occasion du confinement COVID19 : pas un jour sans une arrestation pour du Cannabis, le bilan sécuritaire est à la fois désastreux et totalement hors de prix.

Faut-il rappeller à ces gens que le Cannabis médical a été découvert en pressant du haschich ? 

Faudra t-il de longues années d’agonie économique après une guerre civile, pour qu’un dirigeant Français comprenne avec le Cannabis : où se trouve l’intérêt supérieur de la nation? Jour de gloire pour les citoyens Libanais, jour de honte pour les élus Français le nez dans leur problème de shit et c’est bien fait. Révolution.

 

Capture d’écran Le soleil – Tous droits réservés

* * * 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Liban News /// Le Soleil

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –


Source: lecannabist

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :