La DEA multiplie par 5 le quota de cannabis disponible à des fins publiques pour 2019

Spread the love

Chaque année, la DEA, l’agence antidrogue des Etats-Unis, établit des quotas concernant les substances contrôlées pour déterminer la quantité disponible pour la recherche médicale, scientifique et les besoins industriels du pays. Cette quantité inclut aussi l’exportation, ainsi que l’établissement et le maintien de stocks de réserve, mais pas l’industrie privée. La DEA vient ainsi d’annoncer son quota pour la production de cannabis en 2019 : il a été multiplié par plus de cinq, passant de 444 kilos en 2018 à 2 450 pour l’année prochaine.

Les signes d’une politisation du cannabis

Cette augmentation importante pourrait signifier que la DEA, qui a longtemps combattu toute forme de consommation de cannabis, assouplit aujourd’hui sa position au vu de l’intérêt croissant que porte la population, mais aussi les sphères politique et scientifique, à la plante. La DEA avait déjà tenté de faciliter l’accès des chercheurs à la plante en tentant d’autoriser l’Institut National de l’Abus de Drogue à accorder des licences à de nouveaux producteurs. En effet, depuis 1968, le monopole de la production de cannabis à des fins publiques dont la recherche est détenu par une ferme de l’Université du Mississippi. Les scientifiques s’étaient plaints notamment de la pauvre qualité du produit et de la difficulté d’obtenir des autorisations auprès du producteur. Ce processus avait été bloqué par l’administration de Jeff Sessions.

Le mois dernier, huit sénateurs ont adressé une lettre à Jeff Sessions pour le presser d’autoriser le processus d’acceptation des candidatures de nouveaux producteurs (déjà émises) tel qu’il avait été initié par la DEA. Face à la pression politique, Jeff Sessions avait déclaré qu’il était

View the Original article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :