Le marché du CBD contaminé par les cannabinoïdes synthétiques

Spread the love

Le marché des produits cannabiques présente des failles importantes : c’est un marché émergent peu réglementé et traditionnellement lié au marché noir dans lequel l’opacité de la composition et de la provenance des produits est courante. Pour ces deux raisons, il est dangereux pour les consommateurs. Un lycéen américain en a fait les frais.

Un fait divers inquiétant

Alors qu’il est techniquement impossible de faire une overdose de cannabidiol (CBD), un lycéen américain a fait une overdose après avoir acheté une cartouche de CBD pour vaporisateur dans une boutique de Mooresville en Caroline du Nord. L’overdose ne vient cependant pas de la molécule de CBD mais bien des produits chimiques ajoutés au produit non testé et non correctement étiqueté.

Le vendeur du magasin a été arrêté et est poursuivi pour vente de substances illicites. Il se peut qu’il ne soit pas en cause de l’addition de composants chimiques illégaux, qui a très bien pu se produire au stade de la production, mais était responsable pour tester le produit et connaitre avec précision la marchandise qu’il commercialise.

Une tendance en hausse

Malheureusement, ce cas n’est pas isolé et on observe l’apparition croissante de molécule de cannabinoïdes synthétiques dans les produits CBD notamment au Texas et en Caroline du Nord. Les produits les plus exposés sont les cartouches de vaporisateur.

En réaction, au Texas à Houston, un projet collaboratif appelé Operation Three of a Kind a recherché la présence de produits illégaux dans les produits vendus dans les échoppes CBD. Ce projet est à l’initiative de la police locale qui envoie des agents sous couverture acheter des produits considérés comme suspects dans les shops. Au total, environ 59 kilos de marchandises ont été confisquées après analyses et ce dans trois localisations différentes. Les molécules toxiques FUB-AMB et 5-Fluoro ADB ont été trouvées dans les produits confisqués.

Déjà en 2016, la ville de Houston avait fait face à un problème similaire : 16 personnes avait fait une overdose, le même jour, au Park Hermann après avoir consommé des cannabinoïdes synthétiques contenus dans un produit appelé

View the Original article

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :