Policiers, gendarmes ou douaniers : qui mettra les amendes les moins chères ?

Spread the love

dépend de la quantité saisie. Le montant exact est fixé par les douaniers eux-mêmes, entre une et trois fois la valeur du produit sur la marché noir. La quantité maximum, déterminé par le préfet de chaque département, pour bénéficier de cette transaction douanière et éviter tribunal est en général de 50 ou 100 grammes (pour les non récidivistes).

Ainsi, comme le relate le magazine Closer, le célèbre animateur TV Thierry Ardisson, interpellé par la douane Gare du Nord à Paris, à son retour de Londres, a du payer la somme de 50 euros pour 7 grammes saisies (soit environ 7 euros par gramme). Avec la nouvelle loi, s’il se fait arrêter par un gendarme ou un policier avce la même quantité, il devra payer 300 euros !

Il semble donc qu’il sera plus rentable d’être arrêté  par la douane que par la police ou la gendarmerie. De plus, en cas d’interpellation sur la route, les gendarmes et les policiers pratiquent systématiquement de tests de THC sur les conducteurs, ce qui n’est pas le cas de la douane actuellement. En dehors des opérations anti-stup ordonnées par les procureurs, les gendarmes et les policiers n’ont pas le droit de fouiller les véhicules. Les douaniers français, par contre on tous les droits. Ils peuvent arrêter et fouiller tout véhicule ou personne sur le territoire français et peuvent également perquisitionner votre domicile sans mandat spécifique. Il s’agit d e lois totalement liberticides qui devront un jour être révisées.

Tags amendescannabiscontraventionsdouanegendarmeriepolice Partager cet articleFacebookTwitterLinkedinPinterest

View the Original article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :