Production de cannabis: 18 mois de prison pour Veilleux

Spread the love

, a expliqué Me Gilbert au tribunal.

À la suite de nombreuses discussions avec le ministère public, Denis Denault a bénéficié d’une peine de prison discontinue de 90 jours principalement en raison de ses problèmes de santé. L’individu sans antécédent judiciaire fera aussi un don de 2000 $ à des organismes de charité.

Le service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ a mené cette enquête en partenariat avec l’Escouade régionale mixte Estrie et le SPS.

Aussi arrêté dans cette affaire, Manuel Denault, défendu par Me Mélissa Gilbert, a été condamné à 1000 $ d’amende pour la possession simple de cannabis. Une probation lui a été imposée

Un autre individu, Michel Talon de Stornoway, doit revenir le 14 mars pour les observations sur la peine dans son dossier.

Il a plaidé coupable de possession de cannabis et de résine de cannabis dans le but d’en faire le trafic.

Vingt mois de prison pour un trafiquant

Un trafiquant de drogue sherbrookois a réglé ses comptes avec la justice en plaidant coupable à trois dossiers de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic. 

Détenu depuis le 5 décembre 2017, Michaël Renaud a plaidé coupable dans l’ensemble de ses dossiers, mercredi, au palais de justice de Sherbrooke.

La juge Claire Desgens de la Cour du Québec lui a imposé 20 mois de prison qui s’ajoutent à la détention provisoire déjà purgée.

View the Original article

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :