L’administration Trump contre la légalisation du cannabis récréatif

L’administration Trump contre la légalisation du cannabis récréatif

Spread the love

Douanier 007 MédicalScientifique A l’affiche Médical Maladie de Crohn et Cannabis Médical La permaculture, une science de la nature Médical Dinamed: les variétés riches en CBD arrivent LifestyleModeVoyagerCuisineSexArt A l’affiche Lifestyle Bonus photos Emerald Cannabis Cup Lifestyle Les années hippies au Maroc Lifestyle Au cœur des montagnes indiennes : bonus photos PlusEntrepriseContactPublicitéCarrièresCannabis Info A l’affiche ActualitésNationalInternationalÉvénementsBlogCultiverArticles sur la CultureLa Culture UrbaineLa Culture pour les NulsDivertissementGamesFilmMusiqueVideoTechMagazinesHighlifeguideSoft SecretsSpecialsMédicalScientifiqueSantéLifestyleModeVoyagerCuisineSexArtPlusEntrepriseContactPublicitéCarrièresReaders Wives Actualités Par: Walter, February 9, 2018

L’attorney general Jeff Sessions, l’équivalent du ministre de la justice aux Etats-Unis, vient d’annuler les directives du gouvernement Obama qui ont permis à certains états de légaliser le cannabis récréatif. Cette décision intervient quelques jours après le début des ventes légales du cannabis récréatif dans l’état de Californie.

Aux Etats-Unis, la marijuana est toujours illégale au niveau fédéral mais 8 états ont déjà voté pour la légalisation du cannabis récréatif et 29 autorisent déjà le cannabis thérapeutique. Cette opposition entre les états et le gouvernement fédéral a déjà créé de nombreux problèmes.

Aucun texte de loi n’autorisait les états à légaliser l’usage récréatif de la marijuana mais lorsqu’il y a 5 ans, les premiers états ont voté pour la légalisation, Barack Obama a décidé de les laisser mener cette expérience démocratique comme la constitution les y autorise. En l’absence de texte de loi, ce sont des circulaires, appelées aux Etats-Unis memorandums, signées en 2013 et 2014 par James Cole, à l’époque attorney général adjoint, qui ont permis la légalisation du cannabis récréatif dans les differents états. Ces circulaires demandaient aux procureurs fédéraux de ne pas s’opposer à la légalisation du cannabis voulue par les électeurs.

Dans une lettre adressée aux 93 procureurs fédéraux, l’attorney general, Jeff Sessions, a annoncé que ces circulaires étaient abrogées. Ce sera donc maintenant aux procureurs de décider de l’opportunité des poursuites à l’encontre des producteurs, vendeurs et consommateurs de cannabis récréatif dans les differents états. Donald Trump est resté assez flou sur le sujet, se contredisant plusieurs fois, mais la nomination de Jeff Sessions au poste d’attorney general a créé une certaine inquiétude chez les acteurs de l’industrie du cannabis.

Républicain conservateur du sud âgé de 71 ans, Jeff Sessions est opposé à l’immigration légale, à l’IVG et à même été accusé de racisme. Après une carrière politique dans l’Alabama, il est nommé attorney general par Donald Trump le 18 novembre 2016. Jeff Sessions s’est toujours déclaré contre la légalisation du cannabis récréatif. Dans cette lettre il a souligné l’importance du retour à l’application intégrale de la loi sur le contrôle des stupéfiants :

View the Original article

Schaka

Related Posts

Dose-Related Inhibition of Capsaicin Responses by Cannabinoids CBG, CBD, THC and their Combination in Cultured Sensory Neurons

Aurora Cannabis Launches Genetics Licensing Business

Aurora Cannabis Launches Genetics Licensing Business

Steep Hill Announces Expansion to Illinois

Thompson Duke Industrial Secures Another Patent for Cannabis Oil Vaporizer Device Filling Equipment

Signez la pétition !!!

 

846 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories