Les offres d’emploi se multiplient dans l’industrie du cannabis au Canada

Les offres d’emploi se multiplient dans l’industrie du cannabis au Canada

Spread the love

Les offres d'emploi se multiplient dans l'industrie du cannabis au Canada

Les entreprises canadiennes œuvrant dans le secteur du cannabis multiplient les offres d’emploi alors qu’elles se préparent à la légalisation de la marijuana à des fins récréatives, prévue plus tard cette année.

 

 

Les serres de cannabis s’enracinent un peu partout dans le pays au fur et à

mesure que l’entrée en vigueur de sa légalisation approche.

Photo : Getty Images/Uriel Sinai

La main-d’œuvre est en plein essor, selon Alison McMahon, qui dirige Cannabis at Work, une agence de placement spécialisée dans cette industrie naissante.

En ce moment, elle recrute partout au Canada pour des postes variés, allant de la culture, vers la production, en passant par les ventes et le marketing.

 

La stigmatisation autour du milieu a souvent empêché les gens de postuler dans cette industrie, mais ces perceptions ont changé et les gens sont maintenant enthousiastes face à toutes les possibilités, selon Mme McMahon.

L’intérêt grandissant pour la marijuana au Canada permet aux entreprises de choisir les meilleurs, a indiqué Kerri-Lynn McAllister, directrice générale du marketing chez Lift, une entreprise qui organise des événements sur le cannabis et qui gère un site web partageant des nouvelles sur le sujet.

En raison de toute l’excitation, c’est vraiment une occasion pour les entreprises de choisir les meilleurs joueurs de l’industrie ou de n’importe quel milieu.

Kerri-Lynn McAllister, directrice générale du marketing chez Lift

Mme McAllister a elle-même vécu cette situation : elle a récemment quitté son emploi dans le secteur de la technologie financière pour se joindre à Lift.

Selon elle, l’industrie est récemment sortie de l’ombre et cela permet aux entreprises d’attirer des gestionnaires, des experts en technologie, ainsi que des maîtres du marketing qui sont au sommet de leur art.

Des dizaines d’employés potentiels ont rencontré Alison McMahon et ses collègues à l’exposition de Lift sur le cannabis à Vancouver, samedi, avec leur curriculum vitae en main.

 

Chad Grant travaille dans le domaine de la construction. Maintenant, il souhaite faire pousser du cannabis.

« Ce sera une grande industrie, alors j’aimerais être sur le terrain », a-t-il expliqué.

Travailler dans le secteur du cannabis ne serait pas une nouveauté pour certains.

Grady Jay cultive du cannabis pour cette industrie clandestine depuis des années. Il souhaite désormais se tourner vers le marché légal.

Je veux me réveiller chaque matin et faire ce que j’aime.

Grady Jay

Expérience, un atout

 

Les entreprises recherchent particulièrement des gens d’expérience, surtout pour ce qui est de la production, a indiqué Mme McMahon. Cette expérience peut avoir été acquise dans les serres commerciales ou le marché noir, a-t-elle dit.

Les postulants qui se font embaucher peuvent s’attendre à faire des salaires comparables aux industries semblables, selon Mme McMahon. Un directeur de production pourrait faire environ 100 000 $ par année, alors qu’un cultivateur pourrait s’attendre à recevoir 50 000 $ par année.

 

« Certaines personnes semblent penser que parce que c’est du cannabis et en raison de toute la croissance, les salaires seront très élevés. Ce n’est pas le cas. C’est un peu plus traditionnel sur les salaires », a-t-elle expliqué.

Toute personne qui veut se joindre à l’industrie devrait faire ses recherches, a conseillé Mme McMahon. « On peut avoir un très bon candidat, avec une grande gamme de compétences, mais s’il n’a pas regardé ce qui se passe dans l’industrie…cela pourrait potentiellement être à son détriment. »

 

Source: ici.radio-canada.ca

Avatar

Schaka

Related Posts

Cannabis sativa and Skin Health: Dissecting the Role of Phytocannabinoids

Understanding Delta-8-THC: Where Does it Come From?

Remembering Cannabis Entrepreneur and Coach Sara Batterby

Remembering Cannabis Entrepreneur and Coach Sara Batterby

Pioneering Cannabis Advocate Steve Fox Has Died

Pioneering Cannabis Advocate Steve Fox Has Died

Signez la pétition !!!

 

839 signatures

Pétition ASBL Cannabis Belgique

Pourquoi une pétition ?

Nous sommes des personnes qui en avons assez de devoir aller dans la rue et avoir affaire à des réseaux criminels sans savoir où cela va nous conduire par après.

Nous sommes des personnes ayant des maladies, qui pour certaines sont rares, et utilisant pour médication le cannabis sous diverses formes (CBD,THC,THCv,CBDa,,,) sous l'accord de notre médecin.

Nous sommes des personnes responsables et honnêtes qui avons une vie épanouie et sans problèmes de vie ou sociaux.

Nous avons également une passion pour la plante de cannabis en elle-même et la cultiver est notre bonheur. De plus, nous pouvons nous soigner avec notre médication sans avoir peur des produits ou autres additifs contenus dans une plante que l'on peut trouver autre part.

Nous souhaitons pouvoir avoir notre médicament dans les normes de la santé publique, car un cannabis sain aide à réduire les frais de santé parfois conséquents pour la collectivité et le malade lui-même.

Nous sommes également des personnes responsables avec un rôle dans la société qui en avons assez d’être considérés comme des « hippies ou autres drogués », nous avons juste choisi notre médication et celle-ci a apporté les preuves de son efficacité dans le monde.

Nous connaissons déjà les produits dérivés comme le CBD et le THC que nous maîtrisons pour nous aider dans notre maladie « Je précise que nous ne sommes pas médecin et que nous nous basons sur 20 ans d’expérience médicale du cannabis des membres de notre ASBL et l'avis du médecin de famille ».

Nous désirons simplement ne plus nous cacher, et pouvoir aider les autres personnes le souhaitant.

Nous somme soucieux des ados et de la prévention à leur égard. Effectivement, nous sommes les acteurs parfaits pour répondre aux questions qu’ils se posent vu notre expérience cannabique et, de plus, nous pourrons leur expliquer les risques qu’ils encourent en achetant du cannabis dans la rue.

Le projet complet peut être demandé via mail " info@mcb.care " et sur le site internet : " http://mcb.care "

@ASBL McB

**votre signature**

Partagez avec vos amis

Articles récents

Catégories