Culture de cannabis avec des lampes Led

Culture de cannabis avec des lampes Led

Suivi de culture de la variété Tropimango avec un panneau LED de 600 Watts

Dans cet article nous vous proposons un suivi de culture avec des lampes led de 600 watts dans une chambre de culture de 120 x 120 cm en substrat de coco, avec arrosage automatique, de clones de la variété Tropimango de Philosopher Seeds: nous disposions de 20 boutures, auxquelles nous avons taillé l’apex pour obtenir de petites plantes avec 3 ou 4 pointes apicales, simulant ainsi une culture en SOG avec 60 plantes. Nous allons d’abord vous présenter le matériel utilisé, puis nous suivrons le déroulement de la culture semaine par semaine. Nous espérons que cette expérience sera à votre goût.

Liste du matériel utilisé:

Engrais, Additifs et Phytosanitaires:

  • Engrais de base: Atami Coco A + B
  • Stimulateur de floraison: Diamond Blooming et Blooming Enhancer
  • Additif: Catalisator
  • Préventif: Neem et Propolix
  • Autres: PH Down de GHE, Final Flushing

Phase de croissance sous Led de la variété Tropimango

Semaine 1

Durant la première semaine de croissance, les plantes ont passé 5 jours en mini pots de 5x5x5 cm, le temps suffisant pour que les racines aient complètement colonisé le petit contenant. Un stimulateur de racines est utilisé pour accélérer le processus d’expansion des racines.

Le panneau Led est d’abord placé à 80 centimètres du sommet des plantes, il sera progressivement redescendu à 40-50 cm au fil des jours.

L’humidité pendant la première semaine doit être un peu plus élevée que pendant le reste de la culture, pour faciliter l’adaptation des plantes à leur nouvel environnement.

Les arrosages sont réalisés manuellement jusqu’à la deuxième semaine de floraison, on pourra ainsi contrôler plus facilement les apports de solution nutritive. On respectera toujours les périodes d’humidité puis de sécheresse du substrat, pour éviter les possibles pourrissements du système racinaire, les champignons, moucherons, etc.

Tropimango de Philosopher Seeds

Semaine 2

Au début de la deuxième semaine de croissance, les boutures sont transplantées en pots définitifs de 3L de capacité, où elles resteront jusqu’au moment de la récolte. Le panneau de Led est redescendu à 50 cm pour apporter plus de lumière aux plantes qui, après une semaine d’acclimatation, l’accepteront très bien.


A la fin de cette seconde semaine de croissance, les plantes ont doublé leur taille depuis la semaine dernière, le sommet de chaque bouture a été taillé pour favoriser les ramifications, et créer ainsi 3 à 5 branches principales, ce qui permettra de limiter la hauteur des plantes et de profiter au mieux de la pénétration lumineuse.

 

2° semaine de croissance

Semaine 3

Au cours de la troisième semaine les plantes ont poussé vigoureusement, développant des branches épaisses et rigides. Des rotations ont été faites dans la chambre de culture pour que toutes les boutures reçoivent la lumière de la même façon, et favoriser ainsi une croissance homogène et des plantes à la taille identique. L’éclairage est toujours placé à 50 centimètres de distance, et les arrosages restent manuels, en laissant le substrat s’assécher à 70%.

Il faut souligner la facilité de gestion du climat avec les LEDS par rapport aux HPS, qui grâce à leur faible émission de chaleur réduisent les écarts de température et d’humidité entre la période de jour et celle de nuit.

Cannabis de la variété Tropimango à 3 semaines de croissance

Phase de floraison de la variété Tropimango de Philosopher Seeds

Semaine 1

Pour commencer cette première semaine, le cycle lumineux qui était de 18 heures de lumière pour 6 heures d’obscurité en croissance, a été modifié pour 12 heures de lumière et 12 d’obscurité, dans le but de provoquer l’induction florale des boutures. Pendant cette période les plantes ont continué à grandir mais sans trop s’étirer, les branches se sont épaissies produisant de nombreuses pousses, signal que les plantes réagissent au changement de photopériode. Pour éviter que les branches ne s’allongent trop et maintenir les plantes compactes pendant les deux semaines après le changement de cycle lumineux, il est important que l’amplitude thermique n’excède pas 6°, c’est à dire que la différence entre la plus haute température diurne et la plus basse température nocturne ne doit pas dépasser 6°. On pourra s’aider d’un thermostat relié à un radiateur.

Première semaine de floraison des boutures de Tropimango

Semaine 2

Pendant cette deuxième semaine de floraison les plantes continuent à épaissir encore plus visiblement que la semaine passée, on peut observer que les pointes restent compactes, composées d’une grande accumulation de petites pousses d’où surgiront, d’ici quelques jours, les premières fleurs. Les racines des plantes ne se développeront pas plus, il n’est plus utile d’utiliser le stimulateur de racines. A partir de cet instant les plantes se concentreront uniquement sur l’absorption de nutriments pour la création de fleurs. Cette semaine, nous pourrons effectuer la dernière taille, qui consiste à retirer les petites pousses en bas des branche, mal éclairées et peu vigoureuses, dont le résultat ne sera pas satisfaisant, pour favoriser les ramifications principales.

2° Semaine de floraison

Semaine 3

A la fin de la deuxième semaine de floraison le système d’arrosage automatique est mis en place pour faciliter l’alimentation des plantes et ne plus avoir besoin de le faire manuellement jusqu’à la récolte. Pendant la troisième semaine de floraison, les plantes ont commencé à fleurir de toutes parts et l’on peut à présent facilement le remarquer à l’oeil nu. On augmente la quantité de stimulateur de floraison Diamond Blooming, les doses d’engrais de base Atami Coco A+B restent identiques. Comme on peut le voir sur la photo, la résine est déjà de la partie.

Tropimango à trois semaines de floraison

Semaine 4

Au long de la quatrième semaine de floraison le développement des têtes est lent mais continu, on peut déjà observer une nette différence depuis la troisième semaine. Les plantes sont complètement éclairées ce qui permet de limiter totalement leur croissance verticale. Rappelons qu’elles sont déplacées tout les deux jours pour recevoir la même quantité de lumière et se développer de façon homogène, illuminant différentes parties du bas des plantes selon leur position de la chambre de culture, ce qui permettra d’augmenter la production par plante. Les fleurs commencent à produire de grandes quantités de résine depuis l’application foliaire du produit Blooming Enhancer à raison de 6,35gr/L, pulvérisation réalisée au 28° jour de floraison puis répétée 10 jours après.

Quatrième semaine de floraison sous Led

Semaine 5

Lors de cette cinquième semaine de floraison les fleurs se forment à bon rythme et les plantes se sont montré saines, ne présentant aucun signe de carence ou d’excès de nutriments. Les températures sont stables et l’humidité contrôlée pour éviter l’apparition possible de champignons. En cas d’attaque de moisissures, il nous faudrait utiliser un produit biologique, qui se dégrade sans laisser de traces sur les fleurs une fois venu le moment de les déguster.

Têtes de Tropimango en 5° semaine de floraison

Semaine 6

Au cours de la sixième semaine de floraison la seconde application de Blooming Enhancer a été réalisée, on peut observer un excellent développement des fleurs, couvertes d’une épaisse couche de résine, présente jusque sur les fleurs des parties les plus basses et les moins éclairées des plantes. Les têtes sont depuis quelques jours dures, compactes, et dégagent une douce odeur rappelant la mangue.

6° Semaine de floraison

Semaine 7

Pour cette septième semaine de floraison les doses d’engrais de Base Atami Coco A+B ont été réduites. Ceci a pour but de commencer à réduire l’accumulation de sels dans le substrat, et de faire perdre à la plante une quantité importante de ses ressources en nutriments, en particulier d’Azote, ce qui améliorera grandement la qualité du produit fini. Les doses de stimulateur de floraison Diamond Blooming restent les mêmes, les plantes n’étant pas encore arrivées à maturité.

Détail des trichomes de Tropimango

Semaine 8

Pendant cette avant dernière semaine de floraison les plantes font toujours preuve d’un bon état de santé, commençant à perdre le vert si intense de leurs feuilles, qui devient plus pâle, signe que les plantes sont en train de perdre une partie de leurs réserves nutritives. Les trous entre chaque fleurs ont fini de se remplir, créant de grands bouquets de fleurs compactes. Les glandes de THC, après observation au microscope, commencent à changer de morphologie pour devenir des glandes de couleur ambrée, ce qui nous confirmera que les plantes sont prêtes à être récoltées.

Têtes en huitième semaine de floraison

Semaine 9 et récolte

Finalement, c’est au 70° jour de floraison que nous avons récolté les Tropimango de Philosopher Seeds, qui pendant cette dernière semaine ont été arrosées avec Final Flush et une solution à un PH de 6.0 pour rincer les racines et éliminer un maximum de sels du substrat, pour des fleurs plus savoureuses. Les trichomes sont complètement matures, il est temps de récolter puis de manucurer et sécher nos précieux fruits.

La pesée finale de cette culture sous lampe 600w Led en substrat de coco s’élève à 470 gr de cannabis de grande qualité, à l’arôme fruité dans lequel on reconnaîtra clairement le goût de la mangue. Les feuilles de manucure ont été utilisées pour la fabrication de haschich de premier choix, nous offrant une boulette de 12 grammes.

Photo d’ensemble en fin de floraison

Conclusion de la culture sous lampes Led

Ce fut une culture facile à gérer au niveau du climat, même s’il fut laborieux de devoir déplacer les plantes pour qu’elles reçoivent la lumière de façon homogène, problème que nous aurions pu résoudre en utilisant un petit Light Rail qui déplacerait le panneau de Led sur un rayon de 50cm. Cette culture s’achève avec la sensation qu’il est possible d’exploiter encore davantage ce type d’éclairage pour une production supérieure. Il ne manquerait plus qu’une baisse des prix de ce type de système pour en faire l’alternative parfaite au Sodium.

Auteur de l’article : Schaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *